top of page
Rechercher

Le coaching, KESAKO ?

Dernière mise à jour : 24 oct. 2023

Le coaching!! Ah ah !! Et on en fait quoi de ton truc ?!

Je vais vous expliquer ce que j'en pense parce que je l'ai vécu.

Oui tout n'est pas parfait mais j’ai appris à mieux appréhender mes défauts. Je suis passé du "toujours en retard" à "jamais en avance" ! Oui c'est possible !

Et pourquoi ne pas se servir de ces "soi-disant" ou plutôt "soi-médisants " défauts ! S’en servir du bon côté et ne pas les juger durement. Je comprends que ceci est contre-productif. En luttant, nous avançons à contre vent. Nous devenons inutiles et contreproductifs. Nous nous faisons une violence démesurée en tentant de recadrer nos « défauts » je le nommerais nos "pas comme il faut que j'fais" de manière acharnée et à la mode Jo la bricole ! Il est beaucoup plus sein et serein d’avancer selon des protocoles et la bienveillance.

Avant le coaching je suis plutôt du genre à aller contre les freins à passer mon énergie à lutter contre ce qui me dérange chez moi, à tenter de « tordre », d’étouffer, de m’en défaire d’une manière si forte qu’elle devient insupportable. Courir jusqu’à épuisement pour certains, boire au-delà du plus soif ou manger bien au-delà du plus faim pour d’autres. Et parfois tout ça pour un seul être.

Bref fuir, abandonner tout et tous. Véritable autruche ou gazelle face à l’ennemi, j’accumule « le faire ». Aller contre nature… est-ce bien nécessaire ! La réponse est non. « Fous-toi la paix ! » m’a dit ma coach.

Travailler sur soi ok mais pour en faire quoi ? ». Oui notre seul objectif dans l'évolution et le développement personnel et professionnel pour nous permettre de mieux, de bien vivre.

Vivre plus léger pour donner le meilleur de nous-même. Lâcher ses boulets qui, « sans prétention » nous empêchent de briller pleinement qui nous sommes. évelopement est de mieux, de bien vivre. Vivre plus léger pour donner le meilleur de nous-même. Lâcher ses boulets qui, « sans prétention » nous empêchent de briller pleinement qui nous sommes. dévelopement est de mieux, de bien vivre. Vivre plus léger pour donner le meilleur de nous-même. Lâcher ses boulets qui, « sans prétention » nous empêchent de briller pleinement qui nous sommes.

Bref, jaune, bleu, rouge, violet, saumon, taupe... Soyons la crème de la crème de nos couleurs. Nous sommes tous différents on avait compris oui, mais pas toujours sans mépris !

Et puis d’abord, la couleur c’est comme la musique. L’harmonie réside dans le style d’enchainement des différentes notes, tout comme dans le mélange des couleurs. Seule, la couleur est « mono-tone ». Seule, la note est vide…. Seul le neurone est creux… Je vous laisse inventer la suite !

Sortir de ces habitudes qui nous cloisonnent, ces us limitants.

Trouver le réel sens de ce que l’on fait et surtout de ce que l’on est.
L’objectif est d’évoluer constamment avec un cap. Je suis plutôt papillon mais aujourd'hui avec un carnet de vol !
Il reste encore du chemin, allons-y gaiement ! Nous avons certainement plusieurs vies mais sûr qu’elles ne sont que dans une seule ! A méditer.

Bref ces outils de développement personnel et de développement professionnel n’ont de sens que dans le mieux vivre ! Se faciliter la vie, oser les #expériences.
Et si on trébuche, se faire des bobos pas gravent qui se soignent avec un bisou qui guéri.
Moi c’est comme ça que j’le vois ! C’est comme ça que j’le veux !
Et vous ? Paré au décollage... en douceur mais sûrement !

8 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page